Une femme courageuse

8 Comments

  1. Bonjour France,

    Ah comme votre article me parle!
    J’ai un frère atteint de cette terrible maladie depuis les années 2000.
    J’admire mon frère avec son courage de prendre la vie comme elle vient.
    La SEP, c’est des hauts et des bas, avec des périodes de rémissions, des périodes ou rien ne va… Maintenant mon frère est dans un fauteuil roulant. Il a une femme merveilleuse, ne se décourageant jamais. Mon frère est admirable, il prend la vie comme elle vient alors que moi je l’accepte pas.Je trouve la vie bien injuste face aux difficultés de vie déjà accumulées.

    Nous avons énormément à apprendre de notre entourage en difficulté (de notre fenêtre )pous ses difficultés semblant être une force sortie de nulle part par les valides, ceux-ci ayant une force hors du commun.

    Hélène

    • France Paramelle

      je vous remercie beaucoup Helene pour votre commentaire. Oui, la SEP est une maladie difficile a vivre, comme helas beaucoup de maladies. Pleinement en accord avec vous, les personnes atteintes de ces maladies peuvent nous apprendre beaucoup . Et nous avons souvent besoin de leur perspective, valeurs, pour faire face a nos peurs, angoissess souvent imaginaires. Souhaiteriez vous publier unn article dans mon blog ou que nous organisions un podcast sur skype? Je suis a NY mais beaucoup de choses sont possibles au niveau de la communication….Encore merci pour ce commentaire et mes amities a vous et votre frere. Lui aussi peut participer s’il le souhaite, il doit avoir tant de choses a communiquer. Je vais lire avec attention et interet votre blog

      • Bonjour France,

        Un peu en retard pour répondre mais hier dimanche j’ai offert mon temps à ma petite fille de 8 mois. Ce sont là des moments heureux et uniques.

        Merci pour votre chsympathie

        • Re-bonjour France,

          Une mauvaise manipulation et hop mon commentaire est parti sans que je l’ai terminé.

          Merci pour votre chaleureuse sympathie.

          Merci de me proposer d’écrire un article, ça je peux faire. Je n’ai pas encore l’habitude des podcasts mais pourquoi pas. Il y a un début à tout. Mon frère n’en ai pas à partager son vécu. Notre vie n’a pas été un long fleuve tranquille et je respecte sa discrétion. Il faudrait que je commence aussi à lui dire que je l’admire dans la façon dont il a de prendre les choses et d’y faire face. Nous restons assez pudiques entre frère et sœurs, les actes ont souvent plus de valeurs que les paroles.

          Au plaisir France,

          Hélène

          • France Paramelle

            Merci Helene pour la fin de ton commentaire. Je te remercie de ce partage. Je serais tres contente de publier un des tes articles. Fais moi savoir ce que tu souhaites.pour un podcasst on peut l’organiser : as tu une adresse skype?
            Je suis tres touchee par la vie et le courage de ton frere. Parfois pouvoir echanger des parole est important. Souvent les personnes qui ne sont pas atteintes de handicap n’osent pas aborder le sujet.Mais
            souvent les personnes sont heureuses de pouvoir aborder tout ce qui est leur vecu et en parler simplement. Si les personnes ne le souhaitent pas elles sauront nous le faire comprendre .
            je demeure persuadee que leur experience peut nous apprendre beaucoup de choses et nous aider a depasser nos propres obstacles Merci encore, donc a bientot pour ton article et un eventuel podcast.
            mail ou ecrire : france.paramelle@wanadoo.fr

        • France Paramelle

          bonjour Helene. Merci pour ton commentaire et le partage de ta vie, tes joies et peines.As tu envie de faire un echange sur skype que nous pourrions enregistrer et publier ensuite?A bieeeeentot, cordialement.
          france

  2. Salut France,

    c’est vraiment en regardant d’autres personnes que l’on se rends compte de tout ce qu’on possède déjà pour être heureux.

    Mais malheureusement, on ne sais pas cultiver de la gratitude pour tout ce qu’on a.

    Amicalement,
    Samuel

    • France Paramelle

      je te remercie Samuel pour ton commentaire avec lequel je suis profondement d’accord. il rdt dommage de consacrer sa vie et son energie a des obstacles imaginaires, consciemment.. il existe differentes methodes pour depasser ces obstacles imaginaires eet se conditionner a de nouvelles perspectives plus realistes.Il suffit de decider de faire un travail sur soi pour reperer ces obsracles imaginaires et les depasser. Parfois, ces obstacles sont inconscients et un travail sur soi est requis pour les reperer et les depasser. Mais les solutions sont toujours possibles. La bonne indication depend de la problematique elle meme, elles vont de la PNL a des therapies analytiques qui ont trait a l’inconscient. L’essentiel est de s’adresser a une personne bien formee et dont la formation est reconnue .
      Je pense aussi que les personnes qui ont subl  » une transition » accidentelle : incident et/ou maladie ont beaucoup de choses a nous apprendre surle  » faire face » et c’est dommage de ne pas les voir plus souvent avec nous. Peut etre, et sans le savoir, pratiquons nous parfois une sorte de filtre vis a vis d’elles, pensant que « nous » sommes davantage a meme de les aider…..Ce qui n’est pas necessairement vrai.. encore merci Samuel de ta participation

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*