Comment préparer un lancement sur le web

COMMENT PREPARER UN LANCEMENT SUR LE WEB

j’arrive enfin a réaliser mon souhait de lancer un produit sur le web

Cela ne veut pas nécessairement dire que le produit répondra au marche

On peut dire, surtout pour un tout premier lancement, que cette décision va être un test.

En consequence, il ne faut pas trop investir de temps, ni d’argent..mais cependant tout de meme suffisamment pour que cela soit rendu possible.

et que l’on incrimine pas a tort le manque de preparation

 

au tout début, on a donc intérêt a travailler avec quelqu’un qui a de l’expérience : méthode,. technique,strategies..pour ne pas être complètement perdu et agissant au hasard

 

disons que la, avec cette organisation que j’ai choisie  , la reference est l’expérience de l’autre.

Ce qui est le cas pour les personnes qui ont un rôle de formateur, de tuteur, de mentor, de coach. Il est important de pouvoir réunir celui qui a la connaissance technique et l’expérience vécue de la réalisation.

Certes, c’est aussi une question de confiance. Ce pourquoi il faut avoir choisir quelqu’un qui a déjà une réputation sur le marche et une position lucrative au soleil

Position connue et vérifiable.

Les miroirs aux alouettes qui sont invérifiables sont a proscrire, quelques soient les belles histoires qu’ils racontent, ou racontent aussi leurs compères a leur propos…..

 

Tout ceci demande

  • une bonne connaissance du milieu
  • effectivement une mise d’argent au depart
  • aussi un background suffisant de connaissances pour savoir ou l’on va et et ce que l’on fait

Il y a donc un véritable problème de mise d’argent au départ, surtout pour celui qui est absolument nouveau dans l’informatique, dans le marketing, dans l’utilisation des réseaux sociaux ou pas….., et qui a,dns l’ensemble, peu de formation et de connaissances et donc se laissera facilement duper.

je pense que l’on peut pallier au manque d’argent

  • en se mettant a plusieurs
  • en s’organisant et echangeant les moyens , les talents, les connaissances
  • en ne revant pas..pour pouvoir réaliser son reve….(sic )

Le malheureux, seul, sans moyen, risque de devenir la proie de gens peu scrupuleux et qui ont envie de se mettre un peu d’argent en poche….

C’est un milieu difficile, peu tendre, ou il n’y a guère de compassion

l’essentiel est de se situer « dans le bon milieu » des le départ. Par bon milieu, j’entends un milieu bec une éthique, une morale.

mais si par malheur on se fourvoie..on est souvent victime de son innocence et de celui qui veut  » réussir » a tout prix sur votre dos.

 

Donc je suis arrivee a ce moment ou je peux tester la réalité de mon projet……

Pour arriver a ce moment il a fallu s’accrocher, persévérer, apprendre une multitude de choses a différents niveaux et dans différents domaines, pas nécessairement relies entre eux….

 

il a fallu du temps et , c’est vrai, de l’argent, des apprentissages dans des domaines différents, savoir coordonner, organiser tout cela.

tout ce cheminement pour réaliser que l’on ne peut faire tout soi meme et qu’il va falloir déléguer..et que pour déléguer..il faut encore, et aussi, de l’argent……

le réalisme dont je fais preuve aujourd’hui est le resultat de deux annes passées a me former, écouter, apprendre ici et la, connaitre celui ci et celui la, observer, et utiliser mon instinct pour me diriger vers ceux que je flaire comme fiables…

Ces apprentissages, cette traversée aura été une fameuse leçon de vie.On continue a apprendre a tout âge…..

Mais que ceux qui ont de la peine a réussir ne se culpabilisent pas.

l=Le chemin est difficile et il y a bcp d’obstacles pour  parvenir…a ce que l’on vous promet,

ou ce que l’on vous incite a rêver.

 

il est temps de le dire

Comme disent les américains, effectivement 95% d’échecs sur 100 postulants..cela fait bcp

Mais les postulants ont ils beneficie de toutes leurs chances au départ?

Il serait intéressant d’en discuter…

Malgre tout il est intéressant de noter ce que disent certains grands personnages qui ont « réussi » a gagner de belles sommes d’argent:

Citons eben Pagen, qui a réussi a « faire » plusieurs millions et qui sait fait preuve de sagesse et de logique..et cependant qui ,évoquant les différents essais, non toujours « réussis », n’hésite pas a les comparer, parfois, a une partie de poker.

Tony Robbins qui ne cache pas les efforts, le travail, les combats menes pour « réussir « .

 

Certains grands noms qui ont effectivement  » réussis » mais ensuite ont du faire face a une faillite et recommencer…..

Parlons aussi de Robert Kiyosaki qui ne cache pas qu’apres avoir « réussi » sa première idée d’entreprise, il se l’ai fait  » souffler » . a perdu tout ce qu’il a gagne, a du recommencer, dormir dans sa voiture pour privilégier les investissement dans sa nouvelle entreprise, et attendre plusieurs années pour se  » refaire »

Nous continuerons cette conversation ensemble, car il est bien que vous puissiez vous situer d’une facon réaliste  face a ce mirage du marketing.

 

quand on vous parle de CA, interrogez celui qui parle sur le ROI : retour sur investissement.

Autrement dit:sur ce que tu gagnes, il te reste combien une fois les sommes investies pour que ça tourne, les impôts, les taxes, salaires et autres payes, en mettant de cote la somme pour continuer a faire tourner ton entreprise?

Quitter la rat race? mais pourquoi au juste?

Come le dit Kim. l’adorable femme de Robert Kiyosaki : » si c’était si facile de devenir millionnaire, tout le monde le serait  »

Et, en verite, est il besoin d’être millionnaire pour  » réussir »?

A votre tour de donner votre point de vue.

 

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*